Les cosmétiques coréens conviennent-ils à toutes les peaux ?

Depuis quelques années, les avis sur les cosmétiques coréens se démultiplient : la Korean beauty connaît un succès sans précédent ! Parmi les ferventes adeptes de soins coréens qui partagent leur expérience, les profils sont variés : peaux jeunes, peaux à problèmes, peaux matures, peaux normales souhaitant un coup de vitalité… 

Cependant, les cosmétiques coréens souffrent encore d’idées reçues et des questions récurrentes persistent auprès de celles qui n’osent pas sauter le pas vers la K-Beauty. Alors, quelles peaux peuvent utiliser des cosmétiques coréens ? Quels bénéfices apportent-ils? Ensemble, faisons le point en toute transparence à travers 5 questions que vous nous posez régulièrement. 

 

1. Les cosmétiques coréens sont-ils réservés aux peaux asiatiques ?

cosmetiques-coreens-pas-que-pour-les-peaux-asiatiques-articleIdée reçue numéro 1 : les cosmétiques coréens sont faits par des asiatiques pour des peaux asiatiques. La réponse est : FAUX ! La peau est un organe commun à tous les être humains, avec une structure composée de 3 couches : épiderme (la couche superficielle), le derme (la charpente de la peau, qui l’irrigue grâce à ses vaisseaux sanguins), et l’hypoderme (le tissu graisseux qui joue notamment un rôle clé dans la thermorégulation). Et ce, quelle que soit sa carnation.

Les différentes peaux connaissent toutes les mêmes principes de renouvellement cellulaire et présentent les mêmes besoins fondamentaux : elles ont toutes besoin d’hydratation et de gras, suivent toutes le même mécanisme de renouvellement cellulaire et produisent toutes du sébum pour se protéger.

Nous avons donc tous la même peau, mais sa pigmentation varie selon l’ethnie. Conclusion : une peau caucasienne et une peau noire peuvent utiliser des soins du visage asiatiques au même titre qu’une peau coréenne. Les problématiques de peau telles que l’acné, l’eczéma, la sécheresse ou la déshydratation cutanée, l’excès de sébum, l’hyperpigmentation ou encore les rides sont des préoccupations universelles ! La cosmétique ethnique ne fait pas sens.

2. Les peaux noires peuvent-elles utiliser des soins coréens ?

cosmetiques-coreens-aussi-pour-peaux-noires

Dans la lignée de la question précédente, l’un des clichés les plus répandus au sujet des cosmétiques coréens est qu’ils seraient blanchissants. L’une des racines de cette croyance réside dans le fait que les coréennes et les japonaises arborent fréquemment un teint d’opale clair, et sont friandes des gammes de soins « brightening » et « whitening » très populaires dans toute l’Asie. En effet, la tonalité pigmentaire jaune des carnations asiatiques s’intensifie au fil des années, tandis que la composante rouge reste la même : le teint possède alors plus facilement des sous-tons gris et ternes, que certains actifs naturels estompent efficacement (arbutine, niacinamide…) pour redonner un coup d’éclat et un effet bonne mine.

Cependant, les cosmétiques coréens ne sont en aucun cas dépigmentants ni blanchissants ! Outre leur conformité au Règlement Cosmétique Européen (rendant impossible la contenance de substances blanchissantes interdites dans les cosmétiques), les produits whitening corrigent avant toute chose les problèmes d’hyperpigmentation : ils aident à éclaircir les taches brunes liées au soleil, les cicatrices d’acné, à faire disparaître le masque de grossesse, ou encore à atténuer les cernes marquées. En traitant ces problèmes, les cosmétiques whitening rendent le teint plus unifié et la peau plus nette.

Contrairement aux produits whitening, les cosmétiques brightening agissent plus globalement sur l’éclat du teint et non sur des tâches ou zones hyperpigmentées précises. Ce sont très souvent des produits à base d’arbutine ou de vitamine C.

Les actifs les plus connus en la matière ? Les AHA (acides alpha hydroxylés) exfoliants aux acides glycolique, lactique ou encore mandélique, qui permettent d’éradiquer cicactrices, taches brunes et irrégularités du teint tout en procurant de l’éclat.

Donc oui, les peaux mates et/ou les peaux noires peuvent utiliser des soins du visage asiatiques.  Elles adoreront ses ingrédients clés pour retrouver une peau hydratée, repulpée et unifiée.

3. Une peau sensible peut-elle utiliser des cosmétiques coréens ?

 

cosmetique-coreen-sur-peau-sensible-tres-doux-revue

Réputés pour être d’une efficacité rapide et redoutable, les cosmétiques coréens n’en sont pas pour autant agressifs. Bien au contraire, leurs formules douces sans parfum, sans alcools, aux pH bas de 5.5 et enrichies en principes actifs apaisants et réparateurs conviennent à toutes les peaux.

Oui, les soins du visage coréens sont adaptés aux peaux sensibles, réactives ou atopiques. Par ailleurs, les formules qui composent les soins sélectionnés sur notre boutique respectent des critères stricts pour être le plus « clean » et le plus doux possible.

Comme pour toute gamme de cosmétiques, il faut simplement savoir faire le tri parmi les bons actifs pour retenir ceux qui répondent à vos préoccupations ! Pour cela, nos expertes et coachs K-Beauty vous accompagnent au travers d’ordonnances beauté personnalisées par e-mail ou tchat.

Parmi les ingrédients coréens phares à retenir pour une peau sensible, on trouve par exemple :

  • Centella asiatica (herbe du tigre) : apaisante, estompe les rougeurs, réduit les gratouilles
  • Céramides : renforcent et réparent les barrières cutanées endommagées
  • Ingrédients fermentés (galactomyces, bifida, lysat…) : calment les inflammations et accélèrent la régénération cutanée
  • Propolis : anti-inflammatoire, révélatrice d’éclat et cicatrisante
  • Azulène (puissant apaisant)…

En complément, nous proposons également des soins du visage aux formules INCI courtes parmi notre assortiment de soins afin de répondre à toutes les peaux exigeantes en recherche d’une tolérance maximale :

  • Georganic et ses soins notés 100/100 sur l’application Yuka
  • Make P:rem et sa ligne Safe Me aux 12 ingrédients
  • iUNIK et ses sérums ultra épurés (certifiés non irritants par EWG)
  • ou encore COSRX et ses formules dermatologiques.

4. Les soins coréens sont-ils efficaces sur des problématiques délicates telles que l’acné ?

 

 

Avec les cosmétiques coréens, l’avant-après est immédiat mais surtout durable sur le long terme. Exit le camouflage, on prévient le retour des problématiques cutanées grâce à un traitement rituel quotidien : le « layering ».

En complément des actifs apaisants, réparateurs et cicatrisants cités ci-dessus, ces marques ont développé des gammes de soins du visage coréens pour peaux acnéiques avec des formules enrichies en AHA, BHA, PHA, en vitamine C pour exfolier les cellules mortes, réactiver la régénération cellulaire.

Certaines marques coréennes sont même spécialisées dans les soins dermatologiques depuis plusieurs dizaines d’années :

Ces soins sont particulièrement intéressants pour les peaux à imperfections (acné, microkystes, rougeurs…) car ils rassemblent des ingrédients traitants les inflammations / purifiants / anti-bactériens, mais dans le même temps apaisants, cicatrisants et hydratants pour calmer la peau. Des formules à 360° propres au savoir-faire de Corée, terre des meilleurs dermatologues !

 

5. Le layering étouffe-t-il la peau ?

article-revue-sur-les-cosmetiques-coreens

Contrairement aux idées reçues, la routine beauté à la coréenne n’est pas aussi fastidieuse que ce que l’on voudrait nous faire croire. Loin du sensationnalisme tapageur d’une routine en 10 étapes ou même 20 comme on peut fréquemment le lire dans la presse, le layering est en réalité très simple à réaliser !

Le layering ne consiste pas en une superposition de couches de soin sur le visage : il s’agit plutôt d’une succession de gestes intuitifs et logiques, où chaque étape prépare la peau à assimiler la suivante de façon optimale. Contrairement aux cosmétiques conventionnels, les textures des soins coréens sont légères et possèdent une belle harmonie même inter-marques. Pas de bouloches ni de sensation occlusive : les soins pénètrent instantanément dans la peau, sans fini gras.

Si irritation il y a, ce n’est pas tant la méthode du layering à remettre en cause mais plutôt la qualité des soins utilisés ou leur inadaptation à votre type de peau ou préoccupation beauté. Par exemple, l’une des erreurs les plus courantes se cache dans l’étape 1 du layering : le nettoyage.

Nombreuses sont celles qui jettent leur dévolu sur un nettoyant visage au pH trop élevé (> à 7) et/ou formulé à partir de tensio-actifs fragilisant le film protecteur naturel de la peau. Trop souvent, nous sommes attirées par les nettoyants gel, bien qu’un nettoyant crème apporte plus de confort et de douceur.
En résumé : on scrute les formules et on choisit la bonne routine qui nous convient, en sélectionnant les étapes nécessaires à ses besoins.

 

 Et vous, avez-vous des interrogations au sujet des cosmétiques coréens ?

Posez-nous toutes vos questions en commentaire : nous y répondrons en toute transparence !

Boutique de cosmétiques coréens naturels, BIO, vegan-friendly en France. Livraison en Europe.

2 Commentaires

  1. Reply
    Yumi

    Super article
    Personnellement j’ai une peau sensible

    Les produits coréens font des réactions violentes sur ma peau rougeurs et acné… j’en ai testé pleins et aucun ne convient 🙁

    1. Reply
      koreansmooch Post author

      Bonjour Yumi,
      Nous sommes navrés d’apprendre cela 🙁 Parfois, il s’agit simplement de trouver les bons produits et les bonnes marques adapté(e)s aux besoins de sa peau ! Si vous avez besoin d’aide pour choisir des soins coréens doux pour les peaux réactives, n’hésitez pas à nous contacter à conseil@korean-smooch.com. Nous serons ravies de vous aiguiller ! Belle journée, l’équipe Korean Smooch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *