Portrait d’une femme inspirante : Disruptive beauté

combat-d-une-femme-inspirante-article-blog-disruptive-beaute

Nous avons décidé de vous présenter les portraits qui nous ont bouleversés et qui témoignent d’un grand parcours.
Car chaque portrait témoigne d’une personnalité et d’un combat hors du commun.
A travers leur histoire nous comprenons la vraie beauté.
Car la beauté c’est aussi une personnalité !

rencontre-combat-alopecie-femme-inspirante-article-rencontre

 

Aujourd’hui nous avons décidé de rendre honneur à une femme au parcours atypique et surtout marquant.
Atteinte d’alopécie elle nous livre son histoire très touchante.
Retour sur notre entretien avec elle :

 

Découverte du parcours et de la vision de Disruptive Beauté

portrait-une-femme-inspirante-korean-smooch-disruptive-beaute

 

-Pour vous qu’est-ce que la beauté ? 

« Longtemps j’aurai pu répondre à cette question en évoquant des critères standards de beauté : mensuration , harmonie du visage, allure.
Hier nous glorifions l’homme rasé de près , aujourd’hui nous fêtons les barbes .
A une époque les belles femmes étaient celles bien en chair, à une autre les femmes athlétiques .
Des actrices admirées et mises sur un piédestal deviennent des parias si quelques kilos et quelques rides apparaissent .
La beauté célébrée par la société évolue avec son temps et souvent fane d’une époque à une autre .
Elle n’est pas une valeur absolue et cette beauté là , célébrée par la société me gêne .
J’aime croire que la beauté est d’attirer par son contenant et captiver par son contenu .
Aujourd’hui je réponds que la beauté est dans la diversité, que la beauté ne doit pas être standardisée, que le beau c’est ce qui suscite une émotion , ce ce qui rassure aussi , ce qui provoque , ce qui fait se poser des questions .
La beauté est ce qui renvoie au domaine des sensations. »

 

-Qu’est-ce que pour vous la définition de la féminité ?
« Les femmes sont toutes si différentes qu’il est compliqué de définir brièvement la féminité .
De mon point de vue , la féminité ne réside pas dans un bâton de rouge à lèvres , et ne se mesure pas à la hauteur des talons que l’on porte .
J’ai vu des femmes androgynes être extrêmement feminines  et d’autres perchées sur des talons manquer d’allure  .
Loin d’être figée dans des apparats , la féminité se trouve dans l’attitude des femmes .
Beaucoup de femmes cultivent leurs propres idées de la féminité en ayant pour références ou contre références le regard de leur mère, de leur homme …
On reproduit ce que l’on a vu, ou bien on prend le contre-pied.
Une mère trop maquillée peut engendrer une fille des plus naturelles et vice versa.
Pour moi la feminité est une affaire de femme avec … elle-même !
Dès lors que l’on a confiance en qui l’on est et de ce que l’on dégage , on est une femme en harmonie avec ses propres codes. »

 

 

-Quelle est votre histoire ?

 » L’histoire de ma vie a commencé de façon presque classique voire banale .

Je suis issue d’une famille nombreuse , entourée d’une famille aimante et présente .
Les premières années de ma vie ont été rythmées par l’école, les fêtes , les vacances , les amis.
J’ai toujours vouée une admiration pour l’univers de la beauté et ai développé un sens artistique très tôt .
Me mère n’est pas une femme qui se maquille beaucoup , je crois qu’elle n’en ressent pas le besoin .
Je pense bien l’avoir vu porter une crème de jour que récemment alors qu’à l’instar j’ai toujours été captivé par les cosmétiques et par ce certain pouvoir qu’ils pouvaient conférer aux femmes .
Et ce, même si je peux aisément affirmer le contraire aussi 🙂
Mon histoire a changé en six mois  et j’ai du par la force des choses revoir l’ensemble de mes acquis et de mes fondations .
Ma vie a changé d’orbite lorsqu’à 24 ans j’ai perdu l’ensemble de mes cheveux en raison d’une alopécie totale .
D’insouciante presque passive, je suis passée à directive autoritaire blessée , pour revenir 10 ans  après à des valeurs plus saines  et plus calibrées.
Pour une femme perdre ses cheveux c’est l’équivalent de perdre ses repères .
J’ai perdu les miens , totalement ,et je me suis perdue avec.
Il y a 11 ans , la communication était plus confidentielle et l’alopécie était méconnue .
Il fallait que je fasse comme je pouvais avec les moyens du bords.
Je me souviens de ma longue crise de larmes , lorsque pour la première fois j’ai porté une perruque .
J’avais eu la brillante idée d’en acheter une , avec une coupe courte carrée alors même que toute ma vie j’avais eu les cheveux longs.
Je me regardais dans ce miroir en me demandant qui pouvait bien être cette personne que l’image me renvoyait , à coup sûr ce n’était pas moi .
Je suis partie , loin , loin des miens , loin de tout , je suis partie à la recherche de calme après la tempête .
J’ai fait de nouvelles rencontres, me suis heurtée à de nouvelles problématiques :comment porter une perruque à la plage, comment se trouver séduisante lorsque l’on redoute à chaque instant que sa perruque ne bouge ?
Comment être sûre de soi quand on n’est plus sûre de rien ?
Et de fil en aiguilles j’ai recommencé, j’ai survécu, j’ai avancé,  j’ai recommencé à rire, j’ai reconstruit , j’ai arrêté de m’excuser pour cette perte de cheveux.
J’en ai ri aussi parfois .
J’ai beaucoup pleuré aussi et évacué , seule, toujours à l’abri des regards .
Au fil du temps j’ai accepté l’idée que ce nouveau paramètre dans ma vie ne la définirait pas .
Je ne m’arrêterai pas dessus .
J’ai repris confiance en moi, j’ai commencé a être un peu plus indulgente avec moi-même et avec les autres aussi .
Perdre mes cheveux m’a fait gagner des yeux.
J’ai arrêté de juger les autres au premier regard parce que je connaissais désormais cette sensation en lisant dans le regards des autres.
L’amour est venu consolider ce nouveau moi  en construction , la bienveillance de l’homme que j’aime a  permis d’achever ce long et laborieux travail  de redéfinition de soi. »

 

 

rencontre-combat-alopecie-femme-inspirante-article-rencontre

-Quelle est votre force au quotidien ?

« J’ai passé un long moment de ma vie a me demander pourquoi? pourquoi moi ? pourquoi ça? pourquoi comme ça ?

Aujourd’hui  je me demande Pour   Quoi ? Pour en faire Quoi de toute cette histoire ?
Pour le même mot , il y a deux lectures , pourquoi ou pour quoi ?
J’en suis à la deuxième lecture et c’est ce qui me donne de la force au quotidien .
Je sais qu’à travers ce que j’entreprends , j’envois un message de bienveillance envers soi même et par ricochet envers les autres .
Je reçois quotidiennement des messages de femmes qui me remercient de témoigner comme je le fais sur les réseaux sociaux , et ce même si elles ne sont pas concernées par la  perte de cheveux .
Ce cercle vertueux me donne beaucoup d’énergie positive. »

-Quel message aimeriez-vous transmettre ?

« J’aimerai pouvoir dire que dès lors que nous sommes en vie tout devrait être considéré comme un cadeau .

Lire, marcher, courir, rire, se nourrir , faire de belles rencontres , tout cela est si précieux et si fragile à la fois .
Gaspillons notre temps et notre énergie à cela, et ne le perdons plus à nous haïr nous-même  pour les kilos en trop ou pour cette ridule au coin de l’oeil .
Je crois qu’à chaque étape de sa vie nous avons nos lots de belles et moins belles choses à vivre , alors acceptons l’idée que les planètes ne peuvent pas toujours être parfaitement alignées et apprécions les choses simples que la vie nous offre . »

-Quel a été l’élément déclencheur pour se présenter aux yeux du monde ?

« Pendant près de dix ans les gens à mon contact ressentaient le besoin de me rassurer ( sans pour autant être en demande de ce genre d’actions de leur part ) :

« Je t’assure tu es encore si belle « 
 » je me demande si je ne te préfère pas davantage sans ta perruque qu’avec « 
 » tu as encore tellement de charme « 
Cette bienveillance animait en moi quelque chose de très négative , je  percevais ces témoignages exactement de façon inversée de ce pourquoi , ces mêmes messages avaient été émis .
Je ne trouvais pas ces témoignages légitimes , je me disais en mon for intérieur : oh ba oui , ils peuvent bien  parler de beauté  et de confiance en soi alors même qu’ils n’ont  pas été ébranlés sur ces sujets .
Le jour , où la tendance s’est inversée et que c’est moi qui ait commencé à rassurer tout ce monde sur leurs propres visions d’eux-mêmes ,sur l’acceptation de soi et sur le « oh » combien ce n’est pas important d’être toujours dans la quête de la perfection ,  je me suis dit que j’étais désormais suffisamment armée pour me montrer ainsi aux yeux du monde .
En ayant été blessé dans ma chair avec cette perte capillaire , je devenais légitime de parler sur la confiance en soi sans paraître pour un nouveau gourou aux mantras acidulées et mielleux .
J’avais vécu quelque chose de perturbant et j’y ai survécu , je me devais de le partager. »

femme-inspirante-article-alopecie

Golda Meir , femme d’état , ministre et premier ministre disait :
 » « On ne peut pas et on ne doit pas tenter d’effacer  le passé parce qu’il ne réponds plus aux exigences du présent « 
C’est une vérité universelle et qui peut être utilisée par tous. »
 
« Je me dis souvent : je suis moi et c’est déjà bien , que tout est expérience et que chaque jour j’apprends , chaque jour je grandis. »

Il est très important pour elle qu’une femme s’accepte, s’assume, soit bienveillante et forte car « on est superbe! Et qu’il y a de la beauté un peu partout ».
Donc oui c’est un chemin à faire, mais c’est important de se débarasser des convenances et de pouvoir être soi-même.

Découvrez ses photos et son beau parcours sur Instagram et très prochainement sur Youtube : Disruptive_beaute

 

 

Cette rencontre nous permet de comprendre le beau parcours qu’elle a vécu !
Elle en sort grandie et changée. Un grand bravo !
Nous espérons que cela peut également redonner du courage à certaines.
Parce que oui, la beauté c’est aussi un état d’esprit et une personnalité !
Rendez-vous prochainement sur le blog pour un nouveau portrait

 

 

Si vous avez aimé cet article, découvrez aussi, le portait d’Angélique Duprat ci-dessous :

Portrait d’une femme inspirante : Angélique Duprat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *